La LDNA veut déboulonner une statue de Léopold II !

Le samedi 28 novembre, le groupuscule communautariste noir LDNA prévoit de déboulonner la statue de Léopold II qui se trouve place du Trône à Bruxelles.

Dans une vidéo de 15 minutes, leur leader, Egountchi Behanzin (alias Sylvain Afoua), accuse notre ancien souverain d’avoir génocidé 10 millions de Congolais et compare notre pays à l’état islamique !


De un, j’estime qu’un groupuscule qui se revendique du communautarisme noir n’a pas à nous imposer ce qu’on doit mettre ou non comme statues dans notre pays !
De deux, avant de lancer des accusations dans le vent, il serait mieux de se renseigner un peu plus sur l’histoire. Car je le rappel, Léopold II a libéré le peuple congolais de l’esclavage des Arabes qui décimait l’Afrique centrale, dont la partie orientale du Congo.

Lors de la conférence anti-esclavagiste de Bruxelles de 1889, notre ancien souverain mit en place un système de répression du trafic des esclaves. Au bout de plusieurs campagnes militaires entre 1892 et 1894, les Belges mirent fin à plus de deux siècles d’occupation arabe. Je rappelle également que notre État a fait construire des routes et des infrastructures au Congo. Routes et infrastructures qui s’effondrent aujourd’hui par abandon total d’entretien. Quant à cette légende du génocide de Léopold II, elle a en fait été orchestrée par les Anglais.

Car à l’époque ils voulaient mettre la main sur les mines de diamants du Katanga, et ils ont donc créé cette histoire dans le but de déstabiliser le pays. Ces thèses ont d’abord été appuyées par les grosses puissances occidentales. Car il faut savoir qu’entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle, la Belgique avait atteint le rang de 4ème puissance mondiale, ce qui faisait la jalousie de certains. Finalement, ces théories de génocide et de mains coupées ont été reprises aujourd’hui par notre Éducation nationale sous contrôle marxiste. Je ne suis pas pour autant en train de dire que le Congo belge était un paradis pour les Congolais, et ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’ils ont fini par nous chasser. Mais de là à nous accuser de génocide, c’est abuser.

Parlons maintenant un peu de ce groupuscule qui veut déboulonner la statue de notre ancien souverain. La ligue de défense noire africaine se dit être une organisation de défense du continent africain et des Afro-descendants qui vivent sur le continent européen. Mais si la LDNA tenait vraiment à défendre l’Afrique et la condition des Noirs, elle dénoncerait aussi l’esclavage de ces derniers commis par les Arabes, ou encore le pillage de leurs ressources par les Chinois qui se déroule actuellement sur le continent africain. Mais rien de tout cela n’est abordé dans leur communication, celle-ci n’étant alimentée que par du racisme et de la haine anti-Blancs !

On peut donc en conclure que la LDNA n’est rien d’autre qu’un groupuscule raciste anti-Blancs. Leurs leader est un certain Egountchi Behanzin (alias Sylvain Afoua). Il est d’abord très surprenant qu’il utilise le nom de Behanzin ! Car il s’agit du dernier roi du royaume esclavagiste d’Abomey !

Nous pouvons donc considérer que ce monsieur n’est finalement pas si opposé que ça à l’esclavage des Noirs. Ou alors nous avons affaire à une personne complètement inculte. Après une carrière de rappeur raté, en 2017 Sylvain se lance en tant que leader de revendication pour les Noirs.
Il est également connu par la justice française pour avoir violé une handicapée en 2014 !
Belle référence que voilà !!!

Le 28 novembre 2020 à 14h, En colère sera présent place du Trône à Bruxelles pour défendre la statue de Léopold II, et nous vous y attendons nombreux. Montrons à Sylvain et à sa bande de gogols racistes anti-Blancs à quoi ressemblent des petits Belges en colère !

Gwen Wed