Appel à la désobéissance civile pacifique contre les mesures covid-19

Depuis des mois à présent, nous vivons un moment historique sans précédent suite à « l’épidémie » de covid-19 qui a sévi presque partout dans le monde. Mais est-ce que cela justifie toutes les mesures sanitaires qui nous sont imposées aujourd’hui par le gouvernement, placé sous l’influence d’experts attitrés par l’OMS ? Si dans les premiers mois de « l’épidémie » certains hôpitaux ont été surchargés de patients atteints de ce virus, qu’en est-il aujourd’hui ?

Depuis le mois de juin la courbe de décès liée au coronavirus est redescendue et la situation sanitaire est revenue à la normale. Dans les médias mainstream, ils parlent beaucoup de nouvelles contaminations mais de très peu de décès, et ceux qui malheureusement décèdent du virus sont moyennement âgés de 85 ans et avec comorbidités. Si les cas positifs augmentent, c’est aussi parce qu’aujourd’hui l’on teste à tout va dans les drive-in covid, etc. Et comme chaque année en ce début d’automne, il est normal qu’il y a plus d’hospitalisation.

Acte 3 de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles devant la Tour des finances.

Cela signifie tout simplement que l’immunité collective est atteinte et que toutes ces mesures sanitaires contraignantes sont devenues inutiles. Certains diront que c’est justement grâce au port du masque que la courbe d’infection est redescendue. Mais comment expliquer alors qu’aux Pays-Bas et en Suède, là où il n’y a pas eu de confinement, où le port du masque n’est pas obligatoire, où les rassemblements jusqu’à 50 personnes sont autorisés, que dans ces pays donc il y a même eu moins de contaminations et de décès proportionnellement au nombre d’habitants qu’en Belgique, en France et dans d’autres pays européens où les mesures sont obligatoires ?

Le plus choquant, c’est l’imposition du port du masque aux élèves dans les écoles, alors qu’il est prouvé que la maladie covid-19 ne touche quasiment pas les jeunes. Le masque peut provoquer des séquelles physiques et psychologiques graves et nuit à la qualité de l’enseignement.

Alors pourquoi tant d’acharnement de la part de ces experts à nous imposer le masque, les distanciations, la fermeture des bars, des restaurants, de nous interdire d’inviter des amis à la maison, des couvres feux comme si nous étions en guerre et de nous menacer d’un nouveau confinement ?

Y aurait-il des choses qu’on ne nous dit pas ou qu’on nous cache ?

Et bien, la réponse est claire. Les experts comme Marc Van Ranst et Yves Van Laethem sont grassement payés par l’OMS pour influencer les gouvernements du monde entier qui en font partie. Car derrière tout cela se cache une énorme manipulation par les élites mondiales qui essaient d’imposer une dictature généralisée appelée le nouvel ordre mondial. Leur but : mettre l’humanité toute entière sous contrôle, comme cela se fait déjà en Chine qui, je le rappelle, est une dictature communiste.

Le port du masque est la première étape, mais au bout d’un certain temps vous en aurez marre de ces conditions de vie et une fois le vaccin disponible, la majorité des gens vont courir se faire vacciner. Une manne d’argent considérable pour l’industrie pharmaceutique. Mais le pire, c’est la composition du vaccin ChAdOx1 nCoV-19 qui sera un véritable poison (voir vidéo YouTube 200820 D Day), qui rendra malade et tuera une partie de la population mondiale (sources : Professeur Jean-Bernard Fourtillan, Docteur Tal Schaller).

POUR NOTRE LIBERTE !

Non à la la peur, l’épidémie est terminée, le virus à perdu de sa virulence.

Restaurateurs, cafetiers, rouvrez vos restaurants !
Enlevez les masques ! Dites aux commerçants de ne plus l’imposer aux clients, car les amendes sont illégales et anticonstitutionnelles.

Un arrêté ministériel ou une ordonnance de police n’a pas force de loi.
Parents, élèves, mobilisez-vous pour que le port du masque ne soit plus obligatoire dans les établissements scolaires.

Grégory Bourguignon