2ème appel à la désobéissance civile pacifique contre les mesures covid-19 !

Depuis 9 mois à présent, nous subissons des mesures sanitaires suite à la crise covid-19.

Mais pourquoi tant de restrictions, de réductions de nos libertés qui ont commencé au mois de mars 2020 avec un confinement généralisé comme si nous étions tous assignés à résidence comme de vulgaires délinquants. Restaurants, bars, commerces, salles de sport et lieux de culte fermés, tout cela pour un virus qui ne tue pas plus que la grippe. Plus contagieux, plus virulent à ses débuts certes, mais est-ce que cette nouvelle maladie justifie l’arrêt total ou partiel de l’économie, de nos activités, de nos loisirs, et de ne plus pouvoir respirer le bonheur de vivre tout simplement ?

Et voilà que ça recommence, nous sommes à nouveau confinés, alors que les chiffres sont là et qu’il n’y a au final pas beaucoup plus de décès cette année en Europe que les années précédentes.

Le port du masque est devenu obligatoire, alors que sur les boîtes de masques que vous achetez il est pourtant bien indiqué que ceux-ci ne vous protègent pas contre les virus. L’expert virologue Yves Van Leathem mandaté par l’OMS va jusqu’à vous dire de recevoir vos invités avec un masque, de ne pas les faire bouger et de ne pas mettre trop fort la musique chez vous. Mais bon sang, jusqu’où allons-nous les laisser s’immiscer dans nos vies ??? Si nous connaissions une pandémie comme celle de la peste noire, nous aurions encore pu comprendre de telles recommandations, mais pas pour un virus qui ne tue pas plus de 0,001% de la population.

Nous sommes en plein cauchemar ! Et le pire, c’est qu’une majorité de personnes sont convaincues que ces mesures sont nécessaires, tellement les médias mainstream nous conditionnent, nous manipulent et nous maintiennent dans un climat de peur.

Il serait pourtant naturel de se rendre compte que l’on nous cache quelque chose. Une dictature est occupée à se mettre en place. Nous glissons progressivement vers un système capitalo-communiste alliant des phénomènes ultralibéraux et des phases de soviétisation. Les secteurs privés et publics sont concrètement en train de fusionner au profit d’une toute petite caste apatride. La société du futur qui va nous être proposée repose sur des principes assez simples : travail, salariat, discipline, consommation, surveillance et censure généralisée. Les magasins de proximité, restaurants et bars sont voués à disparaître et à ne laisser place qu’à des grandes chaînes dirigées par des multinationales. Voilà le plan maléfique de l’oligarchie mondiale qui est occupée à instaurer une dictature généralisée, appelée le nouvel ordre mondial.

Pour notre liberté !

Ne respectez plus les couvres feux, nous ne sommes pas en guerre !

Commerçants, rouvrez vos commerces, bars et restaurants ! il en va de votre survie.

Enlevez les masques en tissu ou en papier ! l’obligation de ceux-ci ne nous protègent en rien, nous n’avons pas à respirer notre propre Co2 et nos microbes.

Ne bradez pas votre liberté pour des amendes, de plus celles-ci sont illégales et anticonstitutionnel. Un arrêté ministériel, ou une ordonnance de police n’as pas force de loi.

Grégory Bourguignon