Pointer un “flingue” à température sur votre front n’est pas un acte banal !

Je suis allée chez le dentiste ce matin. J’avais demandé pour avoir un rendez-vous en août mais rien n’était disponible avant aujourd’hui 23 novembre. Plus de trois mois pour avoir un rendez-vous chez le dentiste, c’est hallucinant, du jamais vu ! C’est la première fois que j’allais chez cette dame car mon ancien dentiste, proche de la retraite, a décidé de la prendre un peu plus tôt que prévu à cause de toute cette folie covid.

Quand je suis arrivée, la dame m’a dit d’attendre quelques minutes dans une petite pièce en face de l’entrée, le temps qu’elle désinfecte son cabinet. Ensuite, elle est revenue me chercher en voulant aussitôt me pointer son “flingue” à température sur le front ! Étant totalement en désaccord avec cette méthode nocive pour la glande pinéale, j’ai refusé catégoriquement. Elle est alors restée perplexe quelques secondes et j’ai pensé qu’elle n’allait pas m’accepter. Aussi, je lui ai proposé de prendre ma température au niveau de l’intérieur du poignet (c’est tout aussi valable et non nocif à cet endroit) tout en lui répétant que je refusais absolument cet engin à infrarouge pointé sur mon front. Heureusement, j’ai eu affaire à une dame à l’esprit ouvert. En effet, après ces quelques secondes de perplexité, elle a accepté de prendre la température à mon poignet et m’a demandé pourquoi je refusais, ce qui a ouvert une conversation intéressante au final. Car en plus d’être nocif, cet acte n’est aucunement un acte banal. En effet, il induit une imagerie négative, et ce d’autant plus fortement auprès des enfants. Ce geste sera-t-il encore aussi “banal” quand ce sera un policier qui pointera une arme sur vous parce que vous n’avez pas obéi à l’une ou l’autre des règles tyranniques que l’on vous imposera encore plus dans le futur ?

Pour en revenir à cette dame, même si je la pense encore fortement dans la peur elle n’est pas pour autant complètement fermée à entendre les choses, ce qui est déjà positif en comparaison de tous les endoctrinés de la télé, et ça s’est finalement très bien passé.

Conclusion : cessez d’obéir machinalement à tout ce que l’on vous impose sans raison valable ! Tentez d’expliquer votre position calmement mais restez ferme sur celle-ci. Car cette mise en scène, tout comme les masques, n’est là que pour entretenir la peur afin de nous mener vers une dictature qui ne dit pas encore son nom mais qui arrive bel et bien de façon insidieuse…

Non à cette hystérie généralisée, réagissez !!!

Luna Stenfors