La LDNA compte récidiver samedi prochain lors de la manifestation de leurs amis d’extrême gauche !

Voici sur quoi la LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine) veut s’appuyer samedi prochain pour venir vandaliser la statue de Léopold II : la manifestation organisée par un collectif d’associations de gauche et d’extrême gauche, dont le président de la FGTB Thierry Bodson, manifestation qui sera sans doute acceptée par le bourgmestre PS Philippe Close, qui va permettre aux “antifas” de tous poils de se déchaîner dans les rues de Bruxelles. Voilà qui sera une manière d’installer la stratégie du chaos par des émeutes sous couvert d’actions “humanistes”.

Et tout ceci n’est qu’un début, voici pourquoi.

Selon notre analyse des évènements, tout ce qui va se passer à partir de maintenant va être lié aux évènements américains. Les “antifas” et les BLM (Black Lives Matter) vont recevoir l’ordre de lancer le chaos aux USA, et tout cela va faire boule de neige en Europe. N’importe quel prétexte sera bon, la preuve ci-dessous dans cette page événement sur Facebook.

https://www.facebook.com/events/658465481514368/

L’État profond, qui est mondial, va aussi utiliser tous les nervis d’extrême gauche et les BLM en Europe en réaction à l’Alliance contre les gouvernements européens vendus et corrompus, et toute manifestation va être utilisée dans ce but. En France, cela a déjà commencé. La manifestation contre la loi Sécurité globale a mobilisé plusieurs dizaines de milliers de manifestants. La grande majorité de ces manifestants sont de bonne foi et en ont sincèrement ras-le-bol des mesures sanitaires imposées par le gouvernement, tuant le secteur HORECA et les petits commerçants. S’ajoute donc aux lois liberticides anti-covid cette fameuse loi globale en France. Cela est ressenti comme un recul considérable des libertés individuelles et communes, et les Français en ont pris conscience.


Et bien sûr, le gouvernement va se servir des “antifas”, des anarchistes et des blacks blocs (financés par Georges Soros en plus !), tous outils du Système, afin de décrédibiliser l’alliance populaire qui se forme, en cassant et en incendiant tout et n’importe quoi, sans parler d’éventuelles violences physiques. Les manifestations à venir en France et ailleurs seront instrumentalisées et transformées en manifestations anti-raciste et anti-police, détournant de cette manière le but initial de ces rassemblements massifs. Une stratégie déjà souvent utilisée par les globalistes afin de détourner et décourager les peuples.

Tout cela est prévu de longue date, afin de pouvoir permettre au Forum Economique Mondial de procéder à la grande réinitialisation (“The Great Reset”) sans que la révolte populaire puisse permettre le renversement du gouvernement.

Luna Stenfors et Grégory Bourguignon