Une autre après-midi tranquille pour la statue de Léopold II – Samedi 5 décembre 2020 (Bruxelles)

La LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine) avait à nouveau fait appel pour ce samedi 5 décembre 2020 à venir déboulonner la statue de Léopold II, place du Trône à Bruxelles.

Comme nous vous l’annoncions depuis lundi, ces suprémacistes noirs anti-Blancs voulaient profiter de la manifestation organisée par Thierry Botson, le président de la FGTB, et de toutes les associations d’extrême gauche pour venir semer le trouble dans l’avenue Louise et dans les rues adjacentes. Leurs objectifs étaient clairs : venir vandaliser les magasins et la statue de notre ancien souverain. Un communiqué du secrétariat d’En Colère avait d’ailleurs été envoyé aux bourgmestres Philippe Close et Christos Doulkeridis pour prévenir de ces éventuels débordements. Mais au final, nous avons appris par l’agence de presse Reuteurs que la FGTB avait annulé sa manifestation.

Sachant que des groupes d’extrême gauche les plus violents allaient se rassembler place Poelart, des militants d’En Colère ce sont quand même rendus autour de la statue du roi Léopold II. S’y trouvaient également des militants de Nation et une délégation de Valeurs Nationales Liège. Un important dispositif policier avait été mis en place et au final, il n’y a eu que quelques gauchistes qui se sont rassemblés au rond-point Schuman sans créer de débordements.

Il va de soi que cette fois-ci la tentative de rassemblement FGTBiste, communiste et antifa a échoué grâce à l’interdiction des bourgmestres de Bruxelles et d’Ixelles due aux mesures covid. Mais la gauche putride, l’extrême gauche et les racailles de la LDNA n’en resteront pas là. Comme en juin dernier avec les Black Lives Matter, les gauchistes profiteront de l’allègement des mesures sanitaires pour venir semer le chaos dans la capitale afin de faire encore plonger un peu plus les commerçants dans le désarroi. C’est le plan voulu par le nouvel ordre mondial qui rêve d’instaurer un régime communiste 2.0 avec l’aide de leurs milices de crapules de gauche.

Nous resterons donc attentifs aux futurs événements qui s’organiseront et nous serons à nouveau présents, en espérant rassembler tous les patriotes de Belgique, y compris les nationalistes flamands.

En tous cas, cet après-midi à Bruxelles a été bien tranquille pour les militants d’En Colère. Une fois de plus la LDNA s’est dégonflée ! Décidément, il faut croire que la seule fois où Sylvain Afoua a eu une paire de couilles, c’était pour violer une pauvre handicapée…