Que pourrait-il se passer ce mercredi 20 janvier 2021 à Washington DC ?

Pour ma part, j’ai été une partisane de Donald J. Trump dès son arrivée pour la course à la présidentielle des États-Unis en 2016. Pourquoi ? Parce que déjà à cette époque son discours était clair : faire cesser la corruption, libérer et redonner le pouvoir au peuple.

Depuis les élections volées du 3 novembre dernier, nous ne cessons d’attendre que toutes les preuves de cette fraude monumentale perpétrée par différents moyens, dont l’ingérence étrangère, soient enfin prises en compte, mais rien n’est venu. Le 6 de ce mois, Joe Biden, le candidat des corrompus, a été officiellement “élu”. Après les évènements de ce 6 janvier au Capitole et l’élection de Joe Biden acceptée par le Congrès malgré toutes les fraudes avérées dans plusieurs états, chez nous beaucoup de supporters de Trump l’ont finalement laissé tomber, l’accusant même de n’avoir finalement jamais rien fait de ce qu’il avait promis (ce qui est bien sûr totalement faux) et pire, d’avoir abandonné ses partisans à leur sort.

En ce qui me concerne, je reste totalement fidèle à Donald Trump car je suis convaincue de son honnêteté et de sa volonté réelle de changer le Système. Certains pensent qu’il n’est là que pour la gloriole et pour le fric ! Pour le fric ? Mais il en a déjà tellement ! De plus, il est le seul président à n’avoir pris aucun salaire. La gloriole ? Bah, il l’avait déjà aussi. Alors pourquoi un homme qui avait déjà tout (gloire, fortune et femme superbe) aurait-il pris autant de risques (insultes à tout va, acharnement médiatique, tentatives d’assassinat, et maintenant carrément la censure) pour lui et sa famille juste pour être appelé “président” ? Ca ne tient pas la route une seconde ! Non, cet homme est là parce que l’armée est allée le chercher. Et si l’armée est allée le chercher, c’est parce qu’elle savait que seul Trump avait le caractère, la poigne et la pugnacité nécessaires pour résister à tout cela et prendre la tête du mouvement des patriotes et du nettoyage du marais pendant ses 4 années de mandat.

Aujourd’hui, nous sommes arrivés à deux jours de la prétendue investiture du traître Biden, vendu au Parti communiste chinois, et la majorité pense que Trump a tout simplement perdu et qu’il n’y a rien d’autre à faire que de l’admettre. Eh bien, je ne suis pas de cet avis. En effet, je pense que le plan de l’Alliance se déroule exactement comme il a été préparé, c’est à dire laisser les choses se faire afin d’exposer à tous à quel point la corruption s’est infiltrée partout, dans toutes les institutions, et même jusque dans la Cour suprême, et ainsi repérer tous les traîtres à la nation. Et les déclassifications ont maintenant commencé.

Alors que pourrait-il se passer ce mercredi à Washington ? Selon moi, il est fort possible que les militaires prennent le pouvoir pendant quelque temps afin d’assécher ce foutu marais puant, de lancer les procès de tous les traîtres devant les tribunaux militaires, et par la suite, de préparer un nouveau gouvernement. Voilà ce qu’était ce fameux plan, voilà pourquoi nous n’avons rien vu venir de concret avant le moment opportun. Et c’est bien là où Trump voulait en venir, comme il le disait déjà dans ses discours avant son élection en 2016 : le pouvoir pour le peuple et par le peuple. Le 4 mars sera alors très certainement la date du grand retour aux vrais fondements de la Constitution des États-Unis qui avait été appliquée le 4 mars 1789 et basée sur la souveraineté du peuple.

Tous ces évènements auront alors des répercussions dans le monde entier, afin de libérer tous les peuples de la corruption généralisée des politiques et de la dictature mondialo-communiste 2.0 qu’ils sont déjà en train de nous imposer par le biais des mesures dites “sanitaires” qui ne sont en réalité qu’un outil pour arriver à leurs fins.

Patience, je crois sincèrement que nous allons bientôt voir la libération des peuples. Le meilleur reste à venir !

Quoi qu’il en soit, honneur et merci à Monsieur Donald J. Trump ainsi qu’à l’Alliance qui travaille avec lui pour l’oeuvre qu’ils ont décidé de réaliser pour un avenir meilleur pour tous, oeuvre qu’ils sont en train de mettre en place. Et comme l’a dit Donald Trump lui-même : notre incroyable voyage ne fait que commencer !

Luna Stenfors