PengolinCoin (PGO) : la crypto blockchain caritative et confidentielle face à la crise sanitaire covid-19 !

PengolinCoin a démarré le projet crypto le 22 mars 2020, qui est la date du 3ème mois de l’année 2020, mais cette année…

Avec la baisse de la consommation d’énergie par les industries et la diminution des émissions liées aux transports provoquées par l’épidémie de covid-19 en Italie, la chute du tourisme a également fait diminuer la pollution de l’eau provoquée par les bateaux à Venise, et a donc permis d’assainir les canaux et d’y permettre un retour de la faune aquatique, ce que le grand public a vu dans les réseaux et médias sociaux.

Lors du début de la crise dite sanitaire, alias covid-19, nous avons sûrement entendu parler de chauve-souris et de pangolin. Le pangolin a-t-il vraiment été la mule qui nous a amené le covid-19 ? Ce virus sort-il d’un laboratoire ? Pour l’instant rien ne permet d’appuyer la dernière hypothèse, tandis que de plus en plus de travaux disculpent le pangolin qui n’aurait été qu’un intermédiaire ou aurait été infecté par un autre type de covid. Dans le magazine Science et Avenir, on peut lire “Le coronavirus du pangolin est trop éloigné du nôtre”.

Le pangolin reste surtout l’animal le plus braconné du monde ! Souvent décrits comme des « fourmiliers à écailles », les pangolins sont les seuls mammifères au monde à posséder de vraies écailles, une sorte de cuirassé en kératine.
La Chine autorise depuis longtemps l’utilisation d’écailles de pangolin asiatique dans les préparations utilisées en médecine traditionnelle, mais le pangolin chinois a été chassé jusqu’à l’extinction il y a déjà des années.

La perte des espèces indigènes, combinée à l’interdiction du commerce international de tous les pangolins asiatiques en 2000, a obligé les sociétés pharmaceutiques, les praticiens de la médecine traditionnelle et les hôpitaux à compter sur des stocks d’écailles accumulés avant l’interdiction. Ces stocks appartiennent à des entreprises privées et chaque année, les gouvernements provinciaux émettent des quotas limitant la quantité qui peut être vendue dans chaque région.

En moyenne, le gouvernement a autorisé la vente d’environ 29 tonnes – soit environ l’équivalent de 73 000 pangolins – chaque année, selon un rapport de 2016 du CBCGDF.

En Inde, une étude réalisée par TRAFFIC et publiée en février 2018 a montré que près de 6 000 pangolins ont été vendus illégalement entre 2009 et 2017. Une donnée considérée comme très en-dessous de la dimension réelle de ce trafic illégal.

Dès le début de la crise sanitaire, les questions sur la propagation du virus sont apparues, souvent sans réponse, si ce n’est que l’argent cash a été tout bonnement interdit d’utilisation lors de la première vague du virus covid-19.

Avec la crise rendant encore moins facile la circulation de l’argent cash et les distributeurs ATM des banques qui ne sont plus mis à jour fréquemment, les petites enseignes de commerçants doivent fermer ou mettre la clé sous la porte, laissant place aux plus importantes tels les supermarchés.

Là encore, à noter la restriction des produits, voir l’interdiction d’achats pur et simple. La crise bien présente se traduit en un nombre de faillites et donc de pertes d’emploi.

On aura tous bien rigolé à une blague ou deux sur le pangolin que nous font les humoristes pour nous remettre le sourire pendant le confinement et le reconfinement.

Mais heureusement que l’on a de l’humour, des gens bien courageux, et des personnes motivées dans tous les secteurs, tant du côté innovant, que des services de soins ou de la production et du transport !

Des passionnés de finance et d’informatique ont récemment démarré une crypto-monnaie, comme mentionné plus haut dans l’article, le 22 mars 2020. Cette crypto-monnaie, donc monnaie numérique, facilite les paiements entre amis, entre individus, et permet de payer instantanément un montant en argent en scannant un code QR, d’un point A vers un point B. Transaction rapide, confidentielle et sécurisée grâce à sa blockchain.

Le nom de la monnaie est bien entendu PengolinCoin. Bien qu’elle puisse prêter à sourire avec son nom, elle n’utilise ni plus ni moins qu’une des meilleurs facette de la technologie blockchain. 

Ha oui, juste… la blockchain, c’est quoi ?

En pratique, une blockchain est une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.

En dix ans, Internet et le monde connecté à lui a connu bien des coins, des bitcoins, litecoins, dogecoins, etc. Chacune d’elles a apporté un petit plus, une nouvelle technologie, etc.

C’est le cas de notre Altcoin (dit aussi alternative à Bitcoin) : PengolinCoin. En effet, il se démarque très tôt après son apparition avec un fort succès à travers ses utilisateurs. En premier lieu, son apparition pendant la crise sanitaire. Les personnes confinées chez elles vont miner avec leur matériel (CPU : processeur et GPU : carte graphique) et générer des pièces, tout comme le Bitcoin à ses débuts.

Aujourd’hui, avec Bitcoin, vous devez utiliser des machines surpuissantes appelées ASIC Mineur (plus rien à voir avec l’ordinateur maison de papa ou du grand frère scotché h24 sur ses jeux vidéos).

En écrivant cet article, à l’heure et la date qu’il est, c’est-à-dire 23h05 le 14-12-2020 pour faire précis, la crypto-sphère compte plus de 6000 monnaies et plus de 40 plateformes d’échange. PengolinCoin, très jeune crypto, s’est démarquée en se positionnant numéro 1765 sur les plus de 6000 monnaies numériques au classement Coingecko, un des plus populaires avec Coinmarketcap.

Dès le commencement, PengolinCoin a marqué le début de son succès, tant par le fait que PengolinCoin a facilité son utilisation à travers le quotidien pour payer, s’envoyer de l’argent, faire des dons, ou encore afin que les commerçants puisse l’utiliser et l’accepter comme mode de paiement.

Quand il était encore possible de miner avec son ordinateur la pièce crypto PGO, il y avait plus de 8 000 mineurs connectés, dont plus de 6 000 à travers la Chine, jusqu’à l’annonce d’une refonte total de sa technologie et de sa blockchain.

Le PengolinCoin qui utilisait autrefois l’algorithme PoW Cryptonight_turtle (pico), un algorithme de minage crypto résistant aux machines ASIC, structura tout son réseau pour améliorer l’avancée du projet en passant par la dernière génération blockchain, par le consensus PoS (Proof of Stake, Preuve de Possession) dans sa version 3.0 !

Le réseau PengolinCoin permet des transactions totalement anonymes et sécurisées, grâce au protocole Zerocoin que l’on retrouve sur la crypto PIVX.

Un réseau comme Bitcoin va enregistrer et publier chaque transaction dans la blockchain. En revanche, le protocole Zerocoin va valider les transactions sans jamais publier les détails. Il conservera par contre les données sous forme chiffrée.

De plus, le système d’échange SwiftTX permet de valider chaque transaction en seulement quelques secondes, peu importe son montant, ce qui rend le procédé agréable comparé à la longue attente avec la technologie blockchain, comme celle du Bitcoin et son procédé de validation de transaction qui passe par le minage de bloc (et tenant compte des difficultés de minage également).

Toujours dans l’optique de faciliter l’utilisation dans la vie de tous les jours, PengolinCoin a développé un portefeuille numérique qui permet de payer instantanément, fonctionnant sur Android pour les smartphones, que vous trouverez en téléchargement gratuit sur le Play Store en cliquant ici.

Il existe également un porte-monnaie numérique pour le système d’exploitation iOS  acceptant le PengolinCoin, c’est celui de Trittium, que vous trouverez en téléchargement gratuit sur l’Apple Store en cliquant ici ! (Spécialisée dans les prêts garantis, soutenue par la crypto-monnaie Trittium, cette plate-forme innovante offrira des options de prêts flexibles et sans frontières à ceux qui sont laissés pour compte par les banques et les sociétés de prêt actuelles et inflexibles.)

En tant que commerçant, et même e-commerce, il est possible d’utiliser Pengolincoin (PGO) via le service CryptoCurrencyCheckout.com

Il vous est même possible pour les simples webmasters, en intégrant les modules existant pour les CMS (Content Managing System) tels que WordPressWoo CommerceBigCommerceWHMCS, ou directement via la programmation à coder en language HTML5, ou plus simplement vers des plateformes comme ShopifyCryptoVoice, ainsi que des systèmes de donations acceptant le PGO directement sur des plateformes telles que YouTube, Twitter, Twitch ou encore Facebook et Instagram.

Plus sympathique encore, comme expliqué dans la vidéo du Youtubeur Premium, que dans le nom PengolinCoin finalement, c’est la crypto qui est au service de ses utilisateurs. Mais elle est aussi caritative, PengolinCoin est un partenaire de Pangolin Crisis Fund, elle reverse des dons aux associations, et donc une partie de ses bénéfices.

PengolinCoin, c’est bien parti ! Listé sur les célèbres CoinbaseCoinPaprikaCoinMarketCap et Coingecko, ainsi qu’un casino en ligne accepte officiellement le PGO, de quoi ravir les amateurs de jeux !

Vous trouverez pas mal d’info sur le net, tel que PGO Belgium qui en fait sa promotion, ou encore le site officiel !

Source: https://www.publish0x.com/cryptopremium/pengolincoin-pgo-la-crypto-blockchain-caritative-et-confiden-xxwovxp/?a=w9aA3vzdvM