L’immigration, l’islamisme, la crise sanitaire sont autant d’outils du nouvel ordre mondial pour détruire les peuples, leurs cultures et leurs identités

Depuis 40 ans les peuples des pays européens sont victimes des vagues d’immigration successives, et depuis 20 ans d’attaques terroristes islamistes de manière sporadique. Cette fonctionnaire de police de 49 ans, égorgée dans le sas du commissariat de Rambouillet, en France, ce vendredi dernier après-midi, en est une fois de plus un illustre exemple.

Oui, les trente glorieuses sont bel et bien terminées depuis longtemps. Et le déclin de notre civilisation occidentale à commencé en 2001, année de l’attaque des Twin Towers de New-York, le 11 septembre.

Pourtant, beaucoup d’entre nous savent que la plupart des attentats terroristes islamistes sont organisés sous faux drapeau. Comme pour les attentats du WTC, où le Mossad (services secrets israéliens) savait la veille que cela allait avoir lieu et où ils avaient pris soin d’avertir la diaspora juive de New-York de ne pas aller travailler ce jour-là. Comme pour les attentats de Charlie Hebdo, du Bataclan et de celui de Nice, en France, où il y a aussi de nombreuses failles qui nous laissent penser que ces terroristes ont bénéficié d’appuis logistiques et humains venant de l’intérieur des services de renseignements français et étrangers. Un autre illustre exemple qui prouve que Daech a bien été financé par des puissances étrangères sont les pick-up blancs en nombre de cette organisation terroriste.

Et si, depuis l’attentat de Nice, les attaques terroristes islamistes sont moins spectaculaires et moins meurtrières, elles ne sont que le fruit d’émules, perpétrées par des fous d’Allah présents en nombre en Europe à cause d’une immigration massive voulue par l’Union Européenne et les globalistes, comme George Soros et sa fondation l’Open society qui la finance, pour obtenir à terme le remplacement des populations blanches européennes par des populations africaine, afghane ou autres qui seront bien plus malléables comme travailleurs que les européens de souche. Le but final du nouvel ordre mondial est le métissage de gré ou de force, par des campagnes publicitaires déjà bien présentes dans nos rues, incitant les femmes blanches à se mettre en couple avec des personnes de couleur, ou par le viol de migrants sur des victimes européennes. Crimes qui leur sont d’ailleurs peu reprochés jusqu’à présent.

Le déclin et la décadence de notre société sont voulues par ces élites globalistes afin d’affaiblir les peuples, les détruire, les diviser, les mettre en conflit, les appauvrir, afin qu’eux seuls puissent profiter des ressources naturelles, nous laissant dans un futur d’extrême précarité où nous seront leurs esclaves et leurs serviteurs. La “vaccination” en cours contre le covid provoquera à terme la réduction de la population mondiale par le biais de maladies qui seront provoquées par ces “vaccins” d’ici quelques années, mais aussi par la stérilisation que ces mêmes “vaccins provoqueront, ne laissant plus sur terre qu’environ 1 milliard d’individus : 100 millions d’élites globalistes et le reste pour les servir.

LES STÈLES DE GEORGIE : “Ils veulent voir morts 90% de la population mondiale” 

Si nous ne les combattons pas maintenant, c’est l’humanité toute entière qui sera mise à rude épreuve et connaîtra des conditions de vie future épouvantables. Notre priorité doit être la lutte contre ces globalistes, qu’ils soient sionistes, cabalistes, francs-maçons ou autres sociétés secrètes pédo-sataniques.

Grégory Bourguignon