Coup monté et mise en scène ? Que cache le gouvernement De Croo derrière l’affaire Jürgen Conings ?

Dans ce gouvernement progressiste et mondialiste aux mains du Nouvel Ordre Mondial qui, je le rappelle, est une coalition de partis perdants contre le Vlaams Belang et la N-VA (partis plus conservateurs) qui sont en réalité les gagnants du dernier scrutin fédéral belge, toute critique et la moindre opposition dérangent. Alors tout est mis en place pour faire taire et censurer les opposants.

Cette fois, c’est l’armée qui en fera les frais par une mise en scène grotesque et un coup monté mis en place par le gouvernement et les médias mainstream, en faisant croire à la population qu’une menace terroriste d’extrême droite est sur le point d’arriver, dont la cible serait l’épidémiologiste marxiste Marc Van Ranst qui a une grande influence sur le comité de concertation à propos de la mise en place des mesures sanitaires et de plusieurs ministres. Tout cela est plus que suspect et illogique, et ressemble fortement à un prétexte pour pouvoir mettre en place une grande purge dans un futur proche au sein de l’armée afin de la restructurer avec des candidats “bien-pensants”.

Alors que nous répétons depuis des mois que le Nouvel Ordre Mondial installe sa dictature sous couvert d’une crise sanitaire, nous avons une nouvelle fois une preuve flagrante par un militaire de carrière qui depuis 20 ans a opéré dans plusieurs pays, dont l’Afghanistan, et qui aurait soudainement eu des idées extrêmes et aurait dévoilé au grand jour son plan d’attaque.

Croyez-vous sincèrement qu’un professionnel des forces armées comme Jürgen Conings va faire l’erreur de dévoiler ses objectifs au grand public en laissant une lettre de menace pour que l’ensemble du personnel civil et militaire de toute la Belgique soit en alerte, après s’être emparé de quatre lance-roquettes portables Law, un pistolet-mitrailleur FN P90 et un pistolet semi-automatique FN Five-Seven ?

Quel que soit le sort qui sera réservé à Jürgen Conings (il est fort probable qu’il se serait fait piégé par des collègues qui auraient reçu l’ordre de déposer volontairement ces armes dans le coffre du militaire en fuite), cette affaire permettra aux membres du gouvernement de pouvoir dormir sur leurs deux oreilles après avoir écarté ceux qu’ils considèrent comme une menace pour le Nouvel Ordre Mondial et pour eux-mêmes, ainsi que de maintenir et de renforcer le système dans lequel nous vivons depuis plus d’un an, système qui ressemble de plus en plus au système capitalo-communiste d’une Chine élargie, et qui risque de perdurer encore pendant très longtemps si aucune opposition sérieuse n’est mise en place.

Grégory Bourguignon