Réduction de la population mondiale : le journal Le Monde en parlait déjà depuis 2010

“Faut-il réduire la population mondiale pour sauver notre planète de son empreinte carbone ?” Voilà l’idée mise en marche par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), certains députés fous de fascisme écologique comme le député Parisien EELV Yves Cochet, la London School of Economics (LSE) et l’OPT ( Optimum Population Trust) – une ONG britannique militant pour réduire la population mondiale. Cette idée est largement reprise aujourd’hui par les élites mondialistes que l’on retrouve au sommet de Davos ou à l’ONU, entre autres. Quant au journal Le Monde, on se demande s’il ne s’agit pas d’un article de prédiction autorévélateur qu’il a publié en 2010, surtout quand nous constatons le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, avec une dictature sanitaire qui dure depuis 18 mois et des gouvernements occidentaux qui obligent ses populations à se faire vacciner avec un produit en phase test expérimental qui bientôt causera plus de décès que la maladie du covid lui même. On s’étonne encore moins, quand l’on sait que Bill Gates finance ce journal à hauteur de plusieurs millions d’euros.

Quoi de mieux pour ces élites que de créer un problème et sa solution en même temps : le covid et son vaccin dans les pays où l’empreinte carbone est la plus forte, c’est-à-dire dans les pays occidentaux. Alors qu’il suffirait de revenir à une consommation locale, bio et écoresponsable. Mais non, cela ne rapporterait plus assez aux industriels et aux mondialistes, qui ont eux-mêmes créé la situation de surconsommation dans laquelle nous vivons. Et aujourd’hui, après s’être bien gavés sur notre dos, ils voudraient nous éliminer pour préserver les ressources de la terre qui ne profiteraient plus qu’à ces cyniques milliardaires psychopathes globalistes qui veulent instaurer le Nouvel Ordre Mondial et parvenir à leur but ultime : maintenir la population mondiale à 500 millions d’habitants. Seule notre résistance les fera reculer, seule notre détermination permettra un jour de les arrêter et de les juger.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2010/01/18/faut-il-reduire-la-population-mondiale-pour-sauver-la-planete_5976998_3244.html?fbclid=IwAR062KwMKjwPwUN2GjZaLlaIIrm5VQV8NdWzN-D14ZYNz_5DdAzxEVuWlSk

Grégory Bourguignon