Tous ceux qui pensaient passer à travers en se faisant curer le nez continuellement pour avoir un pass et continuer “à vivre normalement” ne le pourront plus et devront choisir entre la soumission ou la résistance. Le rappel qui passe de 5 mois à 4 mois en France va ouvrir les yeux aux derniers conformistes, les gens même les plus dociles vont être impactés, et les forcer ne fera que les braquer.

En Belgique on suit ça de près, car ça sera piquouse tout les 5 mois pour garder son covid safe ticket. Et notre cynique ministre “de la santé”, Frank Vandenbroucke, a mis l’obligation vaccinale à l’ordre du jour. Pire, la loi pandémie sera également remise à l’ordre du jour au parlement wallon mardi. Et si une majorité de parlementaires votent ce texte, des traitements et vaccins pourront être administrés obligatoirement à toute personne suspectée d’être contaminante, c’est-à-dire tout le monde. Si l’on ne s’y soumet pas, des sanctions pénales seront prévues. Ce n’est pas encore voté, d’où l’importance d’écrire à vos députés régionaux pour les convaincre du contraire, sinon notre vie sera un enfer sous liberté conditionnelle permanente.

Les concerts, événements et festivals sont toujours annulés. C’est empêcher les gens de s’évader et de décompresser. Et ça ne fera que mettre la vérité en face de ceux qui acceptent tout sans jamais protester, surtout aux vaccinés qui pensaient être libres et qui se réjouissaient que les non-vaccinés soient mis de coté. Mais voyons ça du bon côté, les choses s’accélèrent et ne font que nous rapprocher plus rapidement de l’échéance et du verdict populaire.

Dans quelle position les dirigeants sont-ils actuellement ? Dans la merde ! Réfléchissez-y.

Depuis quand notre bonne santé est une priorité pour ces politiciens corrompus aux ordres de Big pharma ? N’oubliez pas qu’ils nous empoisonnent de multiples manières depuis des années, et là, d’un seul coup, ils voudraient notre bien ?

Les amis, nous allons être obligés de nous battre et d’organiser la résistance, la vraie ! Fini les faux pass, fini de faire l’autruche et de faire comme si de rien n’était ! Et pour les jeunes fêtards du samedi soir, vos afters vous les ferez le dimanche en manif, vous aurez le lundi pour vous reposer en faisant grève générale. Mais gardons espoir et ne soyons pas inquiets, toutes ces mesures ne sont que de belles opportunités au changement, à la libération et à la construction d’un monde nouveau.

Grégory Bourguignon